ACTUALITE NOVEMBRE  2012

Sommaire

Fermer la fenêtre


 

 

Le livre « AFIN QUE NUL NE PLEURE »  Extrait N° 03*

 

 

 

 Les TEMPS  SONT  VENUS

 

 

 

Des signes qui ne trompent pas, nous prouvent qu’à l’aube du Troisième millénaire, l’Humanité a atteint sa majorité ! Depuis son origine, jusqu’à aujourd’hui, au XXIe Siècle, par un long travail et des efforts incessants, les Hommes sont parvenus à la première étape de leur destinée : « Ils se sont libérés de leurs contraintes matérialistes » ! 

 

 

Oui,...à présent, l’Homme peut - s’il le veut – satisfaire tous ses besoins physiques et matériels.

 

C’est ainsi qu’aujourd’hui, la quintessence de notre majorité et de notre maturité, nouvelles, pourrait être, au moins pendant quelques temps, de mieux répartir les progrès acquis à ce jour, plutôt que de créer de nouveaux produits !

 

 

Mais cela supposerait de notre part, une prise de conscience et une philosophie beaucoup plus logique et plus humaniste que celle qui règne en ce moment sur le Monde. De la mystique du Progrès, nous devons à présent évoluer vers une mystique plus philanthropique et, aussi et surtout,..... plus universelle !

 

 

Mais c’est toujours Prométhée, qui mène le Monde

Depuis deux siècles environs, les Pays occidentaux ont entrepris une course prométhéenne, comme s’ils voulaient conquérir les pouvoirs des Dieux ! C’est en effet par le pouvoir du feu, c'est-à-dire pour nous, ‘la machine à vapeur’, que tout a commencé ! Si jusque-là l’énergie était produite par les animaux, depuis lors, l’avènement du ‘Cheval-vapeur’ a ouvert une ère nouvelle dans l’évolution de l’humanité !

Et si l’histoire raconte que, n’étant pas équipé d’une soupape de sûreté, la première marmite à vapeur de Denis Papin a explosé, on pourrait penser aujourd’hui, que cette mini explosion a préfiguré l’immense explosion technologique qui en a découlé et qui a complètement bouleversé la face du monde. Cette nouvelle énergie en effet, a décuplé les possibilités et les pouvoirs des Hommes !

 

C’est ainsi que depuis le XIXe Siècle, nous ne raisonnons et nous ne pensons que par la technologie, principal facteur du matérialisme. Nous vivons dans un monde de machines et nous ne jurons que par des performances techniques et scientifiques. Nous avons tendances  à croire que seules des solutions mécanistes peuvent résoudre les problèmes actuels de la Terre. C’est quand même quelque peu excessif ; Nos esprits  sont totalement aveuglés, obnubilés et comme fascinés par le ‘Dieu Progrès’ ! Nous n’avons pas encore compris, que notre avenir est en Nous ! Que l’avenir de l’Homme est dans l’Homme .

 

 

 

L’humanité,... doit enfin trouver sa destinée

Mais par une politique technico-argentifère, dont la base est l’asservissement les Hommes, nous continuons, de poursuivre sans état d’âme, notre fuite en avant irresponsable et suicidaire. Comment ne pas voir, que pour la première fois de notre histoire nous pouvons nous arrêter et, non pas nous reposer,....car cela serait reculer, mais réfléchir et méditer sur notre destinée. Réfléchir aux questions essentielles que nous nous posons tous :

      «  Qui sommes-nous ? Où allons-nous ? Et où va le monde dans lequel nous vivons ? »

 

Pourtant aujourd’hui, nos ventres repus, ou pour être moins trivial, nos besoins physiologiques assouvis, nous pouvons prendre le temps de regarder les étoiles et d’entendre vibrer l’univers en,..... attendant des réponses à nos questions ! Entraîné par une spirale technologique qu’il ne maîtrise plus et qui obscurcit son raisonnement, à notre époque l’Homme déboussolé, patauge et ne voit même pas les progrès qu’il a acquis. Tête baissée, il fonce, pour remporter une course folle patronnée, par ‘Sainte Compétitivité’. Les yeux rivés sur les montagnes de la « croissance », dominées par le pic de la « concurrence », il ne voit même pas les riantes vallées qui l’entourent et dans lesquelles il ferait si bon vivre et prospérer au rythme mesuré de la Nature.

 

 

 

Vivre et Travailler,....à la Lueur de son front

L’Espèce humaine, n’a tout même pas été mise sur la Terre, que pour travailler ! En toute logique, si travailler peut parfois être une nécessité, en aucun cas cela ne doit devenir une ‘finalité’. L’Homme doit vivre  « par » le Progrès et non pas « pour » le Progrès ! Aujourd’hui, c’est la cécité totale : comment ne pas voir en effet, à présent que nous sommes sortis de nos besoins physiologiques, .....comment ne pas voir et sentir au fond de nous-mêmes, ce besoins irrésistible de vie intérieure, de foi et de métaphysique. D’une évolution technocratique, sauvage et incohérente, nous devons aller vers une évolution humaniste, intelligente et ordonnée. L’Homme moderne enfin, doit faire preuve de sa maturité, et de sa sagesse. Par son sens des responsabilités, par sa volonté et toutes ses facultés acquises ou potentielles, il devra maîtriser et coordonner l’évolution du Progrès.

 

A présent, l’Homme en a les moyens ! Après avoir été un élément disparate sur la Terre, après avoir été dominé  par une Nature hostile,.....il a su, grâce à son courage  et à son intelligence assurer sa survie d’abord, et ensuite construire son épopée. Au point qu’aujourd’hui il pourrait, à son tour, dominer la Nature ; mais là n’est pas notre destin. Nous pourrions bien, en effet, poursuivre, notre développement matérialiste anarchique actuel, et cela ferait sacrément bien l’affaire de quelques ambitieux adorateurs du Veau d’Or, ..... de quelques princes du business qui souhaiteraient dominer le Monde, en nous engluant, comme c’est déjà le cas, dans un confort anesthésiant, dans un bonheur béat.

 

 

 

Pour que notre Futur,....Soit

Nous sommes à un tournant de l’histoire de l’Humanité ; notre entrée dans le troisième millénaire se révèle être l’aboutissement d’un long et lent processus d’évolution qui, tout d’un coup s’accélère et risque de nous échapper ! Et si nous ne prenons pas conscience de notre,.....inconscience, il est probable qu’un jour, notre avenir s’arrêtera  brusquement, comme se sont arrêtées, brusquement et définitivement, en des temps immémoriaux, les civilisations aujourd’hui,.....disparues.

 

Nous pressentons tous, au tréfonds de nous-mêmes, que notre futur passe par une parfaite maîtrise de nos ‘progrès’ et de leur rééquilibrage à la Terre entière ! Alors, nos combats techniques et économiques nationalistes, et donc égoïstes, sont totalement puérils si on les  examine à l’échelle cosmique. A une époque où par la fantastique évolution de l’Humanité, les économies et les cultures devraient se planétiser, est-il encore judicieux de raisonner et d’agir à l’échelle de chaque Nation,..... et de vivre chacun à l’ombre de ses frontières ? Comprenons que notre odyssée humaine ne pourra réellement commencer que lorsque tous les Peuples seront unis et que la Terre sera devenue une et indivisible ! Ce pourrait d’ailleurs, être aussi une question d’éthique, car vue de là-haut, la Terre doit faire quelque peu désordre !

 

 

 

La Civilisation en Constante évolution

Si l’on dit communément que la Nature privilégie l’Espèce  au détriment de l’Individu, c’est néanmoins par certains Individus qu’elle passe pour faire évoluer l’Espèce. C’est par ces Individus iconoclastes et parfois même, marginaux, mais presque toujours conscients de savoir, de voir, ou d’avoir, .....quelque chose de plus ou de différent, que progressivement  l’Espèce humaine s’est différenciée de l’Espèce animale, pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui ! C’est par ces mutants de génie qui se sont succédé depuis l’aube des temps, que de quelques mètres,..... autour de sa caverne, l’Homme de nos jours quadrille la Terre entière et commence même à conquérir l’Univers.

 

Le destin de l’Homme serait bien étriqué, s’il ne devait se limiter qu’à la satisfaction de ses besoins physiologiques ! La technologie pour la technologie, ne nous a conduits que dans des impasses et, ..... cela ne peut que s’aggraver. Nous ne devons certes pas revenir en arrière, mais il nous faut néanmoins, revenir impérativement à une morale que nous avons perdue en chemin. En un mot, revenir à une éthique planétaire qui donne un sens positif et dynamique à l’Esprit humain. Qu’on le veuille ou non la destinée de l’Univers est, sans doute aucun, programmée depuis l’aube des temps,......et le destin de l’Homme s’inscrit dedans !

 

 

 

Nous sommes à l’aube,...... de l’âge d’or,

On sait que l’Homme moyen, n’utilise environ que 10 % des potentialités de son cerveau. Et l’on peut penser que ses pouvoirs latents pourront un jour être utilisés. L’avènement  du cerveau devra certainement  générer un nouvel art de vivre,....fait d’équilibre, entre la Famille et l’Entreprise, et entre la Cité et le Monde. Demain un mondialisme réaliste sera notre credo. Demain nous vivrons une nouvelle culture économique, une nouvelle économie culturelle, ainsi qu’une nouvelle géo-politique qui prendra en compte le devenir de l’Humanité.Une Humanité, nouvelle aussi, qui progressivement donnera à l’Homme sa dimension planétaire, sur des bases ‘immatérielles’ que nous pressentons déjà :                

- L’avènement de la matière grise. De l’intelligence, bien sûr, mais aussi et surtout de l’esprit, cet ‘Esprit’ qui est  le propre de l’Espèce humaine

 - La suprématie de l’Esprituel* sur le matérialisme. Leurs moyens matériels, à présent acquis, les Hommes auront plus de temps pour penser et cogiter, il faudra donc apporter de nouvelles réponses à leurs nouvelles aspirations.

 - Le développement du mental, et de nouvelles facultés cérébrales. Par la métaphysique et la métapsychique, nous utiliserons, plus et mieux notre cerveau, afin d’atteindre des pouvoirs mentaux inconnus à ce jour. Des  « réseaux neuronaux terrestres » pourront même certainement, permettre aux ‘Terriens’ de correspondrent entre eux par la pensée !

 

 

 

Oui ! ........Les Temps sont Venus

Et il est impératif que les Clercs qui nous gouvernent, en prennent conscience en urgence ! Il est impératif aussi, qu’ils prennent de la hauteur afin d’avoir une vision holistique de l’Espèce humaine au niveau de la planète Terre. L’adage « Aide-toi,.....le Ciel t’aidera », prend là toute sa valeur ! Notre voie est là.

Il était écrit que de l’indispensable ‘Matérialisme’, nécessaire à notre survie originelle, nous ne pouvions évoluer que vers l’inéluctable ‘Spiritualisme’.

Que nous devions évoluer vers toujours plus d’Esprit,....vers toujours plus d’Âme,.....c’est à dire, vers toujours plus, ...... d’Homme !

 

 

 

 

 

                                                                           Raymond MONEDI

                                                                            Novembre 2012

 

 

 

* ‘Exprituel’ : Néologisme remplaçant le mot ‘spirituel’ ayant une consonance trop     religieuse.

 

 

Extrait N° 3. Tiré du livre « Afin que nul ne pleure »

 Editeur : BUCHET  CHASTEL. Paris

 

Pour en savoir plus Acheter ce livre à la FNAC

http://livre.fnac.com/a996851/Raymond-Monedi-Afin-que-nul-ne-pleure

 

 

 

   

 

  

 
 Vous avez quelques chose à dire ?                      (haut de page ^)

Si comme nous vous avez des moments de révolte, d’approbation ou tout simplement quelque chose à dire, qui s’inscrit dans la philosophie du « Cercle P.E.P. », veuillez l’exprimer dans un petit laïus de 15 lignes maximum et nous l’adresser. Nous le publierons dans notre prochain Bulletin. 

Contactez le cercle PEP

Sommaire

Fermer la fenêtre